Bilan de la Bolivie

Nombre de jours : 30

Nuits de camping : 0

Nuit en dur : 27 nuits dans 9 lits différents

Nuit dans les bus : 3, particulièrement mauvaises !

Nombre d’heure de bus : 47h

Nombre de coucher de soleil : 1, sur le salar d’Uyuni

Nombre de Mc café pour avoir le Wifi gratuit : 0, il n’y a pas de Mcdo en Bolivie

Nombre de spécialités testées : Le poulet/ frites/ riz nous a suivi en Bolivie. Malgré cela nous avons tout de même gouté la soupe de cacahuète (on cherche encore la recette !), la milanesa de poulet (une escalope très fine et panée), le lama, la coca et le maté de coca (un peu amer à notre goût).

Nombre de photos : 2212 soit 73 par jours

Nombre de trucs insolites rencontré chez les boliviens : Après une interdiction pendant plusieurs années du fait de la dictature, les boliviennes s’habillent de nouveau en tenues traditionnelle mais les couleurs très vives et les tissus pailletés ont maintenant leur place : cocktail tradi-flashy est sympa ! Le service au restaurant est tellement lent que certains resto proposent des jeux de société pour passer le temps. Sinon, tout est un peu exceptionnel en Bolivie…

Dépenses moyenne par jour pour 2 : 38€ par jour pour 2, nous avions prévu 40€ !

Nombre d’animaux : Bien entendu nous avons croisé beaucoup de lamas, quelques alpagas et des viscachas dans le désert. Les flamants roses étaient aussi très nombreux sur les lagunes. Et il y a aussi tout les animaux du parc dans lequel on a travaillé !

Notre quotidien en Bolivie: Au volontariat à Villa Tunari nous nous levions vers 7h et nous nous couchions vers 22h30. Le repas du midi était généralement un almuerzo : une soupe de quinoa ou de cacahuète avec des légumes dedans puis un plat de viande rôtie ou bouillie avec des pommes de terre, des pâtes ou du riz.

La température en Bolivie : Il a fait entre 25° et 30° lors du volontariat à Villa Tunari. Il a fait bien plus froid dans le Sud Lipez du fait de l’altitude, nous avons passé une nuit ou les températures étaient légèrement en dessous de 0.

Nombre de rouleaux de PQ : beaucoup, le PQ n’étant pas de première qualité en Bolivie !

Le tube du pays : Comme toujours en Amérique Latine, les tubes romantiques ont toute leur place sur ondes radios ; nous avons retenu le groupe « Los Super Angeles » que notre guide du Salar aimait beaucoup.

 

La chose la + chère et la – chère : L’excursion au Salar d’Uyuni qui nous a couté 190€ pour 2 et le moins cher était les bananes : 7 bananes pour 0,10€ !

La plus belle connerie dites par François : Entre Sucre et le désert de sel, Potosi est un peu fade !

Les nouveaux objets dans nos sacs : des chaussures pour Charline car ses sandales décathlon ont rendu l’âme et les attaches cache objectif pour François !

Le temps passé à bloguer : Vraiment pas beaucoup car les connexions étaient très lentes, sur les 30 jours nous avons consacré 3 ou 4 après midi au blog.

Nombre de Twingo : 0, y’en a pas en Bolivie. D’une manière générale, les gens n’ont pas de voitures personnelles.

La devise bolivienne que l’on préfère : « todo es possible, nada es seguro » (tout est possible, rien n’est sur !). Cela résume parfaitement leur mode de vie !

Le défi : Nous aurions du tondre un lama en Bolivie et nous avons impliqué Edgar dans notre recherche de lamas. Nous avons donc été avec lui à la rencontre d’une Dueňa : une femme qui s’occupe du troupeau, malheureusement elle souhaitait qu’on la paye pour pouvoir réaliser le défi. Puis nous avons croisé un autre troupeau de lamas et nous avons tenté d’en attraper : mais courir après un lama à 4000m d’altitude est particulièrement difficile. Nous n’avons donc pas réussi notre défi…

Notre mois passé en Bolivie nous a particulièrement plu : la beauté des paysages est sans pareille, les gens que nous avons rencontré étaient adorables, tout est authentique : le système D est encore très développé. Notre expérience de volontariat a été vraiment très enrichissante car on a fait des choses qu’on avait jamais fait avant (et qu’on ne refera jamais plu !). Bref, ce bilan est très positif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *