Notre recherche d’appartement

Tout d’abord commençons par annoncer la bonne nouvelle : nous avons trouvé un logement et nous allons déménager de 20 mars soit un mois et 10 jours après notre arrivée. Mais bon, ces démarches méritent bien un article car c’est pas tout à fait pareil qu’en France.

Tout d’abord, on a commencé par une longue phase de recherche sur le net. Ici le bon coin n’existe pas mais il y a deux sites internet sur lesquels les agences regroupent toutes leurs offres. Le meilleur des deux, www.proprety24.co.za, nous a permis de comparer un peu les prix, les quartiers et les différentes tailles de logements. Ici, pas de codification à la française (T1, T2, F4…) ni d’indication de m². Ce qui compte c’est le nombre de chambres et de salle de bain. Plus il y en a, plus les pièces à vivre seront grandes et nombreuses. Il y a généralement une salle de bain par chambre mais si jamais ce n’est qu’un toilette, alors cela compte pour 0,5. On a donc des annonces du type : 2 beds, 1,5 bath (deux chambres et 1,5 salle de bain). Autant vous dire qu’au début on s’est posé des questions.

Nous avons choisi d’avoir deux chambres pour avoir une cuisine et un salon de taille normal sans que l’un ou l’autre qui soit trop petit. Mais attention, ici tout a été construit comme si la ville n’aurait jamais de limites. Ainsi, on ne trouve pas de chambres de bonnes de 9m² , d’appartement sous les combles ou pleins de recoins. Tout est fait pour avoir un maximum de place et beaucoup de placard, ce qui est parfait.

Par contre, nous voulions un appartement meublé et tout équipé car pour une courte période cela ne vaut pas le coup d’acheter des meubles (il n’y a pas de grand magasin suédois ici). Du coup, c’est vrai qu’on aura tout vu. Les agents contactés par le site n’avaient pas tous compris nos goûts en matière de déco et Charline s’est parfois retrouvé dans des ambiances sorties tout droit des années 80,  du musée d’un château ou d’un faux semblant d’Andalousie… Bref, heureusement que certains étaient vraiment jolis et sobre !

L’autre critère que l’on a pas chez nous c’est le nombre de piscine. A savoir que le complex avec 3 piscines, 2 terrains de tennis et un restau paraissait être le summum de ce qu’on pouvait nous proposé. Cela n’a pas été facile de faire comprendre aux agences qu’on ne cherchait pas un appartement pour vivre à coté, mais bien pour vivre dedans. Parfois, bien qu’on est refusé clairement de choisir un appartement, l’agent nous emmenait tout de même voir la piscine : « vous voyez comme vous serez bien ici, au soleil »  « oui mais non, je ne vivrai pas dans un appartement plein de moquette et sans lumière juste pour une jolie piscine».

Enfin, le sujet de la sécurité revient bien évidemment quand on cherche un logement. Il était même parfois difficile pour les agents de rentrer dans les résidences pour nous faire visiter mais ensuite on t’explique que c’est mieux pour toi car ils ne laissent pas entrer n’importe qui, ce qui est vrai. Dans notre résidence, nous auront donc un portail électrique dont l’entrée est surveillée par 2 gardes 24h/24, des fils électriques qui parcourent les murs extérieurs et une grille à notre porte d’entrée. Nous avons une terrasse et un petit bout de pelouse qui ne sont pas accessible autrement que par l’appartement donc nous n’avons pas de grille aux fenêtres.

Voilà, on devrait être très bien dans notre chez nous, y’a plus qu’à sympathisé avec les voisins autour d’un braai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *