Road trip en Gaspésie – partie 3

Après nous être remis de nos émotions du parc Forillon, nous avons pris la direction de Percé, d’où l’on peut admirer le rocher percé et une colonie de 120 000 fous de Bassan.

Nous partons en bateau sur l’île Bonaventure et prenons notre pique nique avant l’excursion. On prépare nos sandwichs sur une table et François attend avec ses tartines toutes prêtes que je lui passe le couteau. Et là, un goéland arrive par surprise en piqué pour lui voler une tartine !! Pendant tout le repas, François pestera après tous les goélands qui planeront au dessus de sa tête !!

Les fous de Bassan sont des oiseaux qui portent très bien leur nom ! Il y a deux interprétations de leur histoire, une romantique et l’autre moins. Le fou de bassan est un oiseau migrateur, cette colonie vit d’avril à septembre sur l’île Bonaventure. C’est ici que les fous se reproduisent, ils construisent donc un nid avec leur partenaire pour accueillir leur bébé. Chaque année, ils reviennent en couple à la même place que l’année précédente et cela pendant toute leur vie. On dit donc du fou de Bassan qu’il est fidèle à vie à son partenaire. De plus, comme ils sont incapables de se reconnaitre les uns des autres par la vue, ils émettent des cris en vol pour savoir ou atterrir car un membre du couple reste toujours à terre pour défendre le territoire et répondre à celui qui vole afin qu’il sache ou atterrir. Les amoureux s’appellent donc l’un et l’autre et s’embrassent à la suite de l’atterrissage pour se reconnaitre à l’odeur et au toucher. Ca, c’est la version romantique.

La version plus scientifique affirme que les fous ne sont attachés qu’à leur territoire et non à leur partenaire et qu’ils effectuent ce rituel que pour s’assurer que l’oiseau qui est sur leur territoire n’est pas un intrus et pour calmer leur agressivité. Ce qui consolide cette théorie est qu’ils rejettent leur petit comme un intrus dès les trois mois de celui-ci.

Nous avons vu des oiseaux assez étranges, qui se battent jusqu’au sang sans pitié parce que l’un d’entre eux à fait un faux pas et qui ensuite font une série de câlins à leur partenaire.

Ils crient dans tous les sens, plongent en pics pour attraper un poisson et se fichent complètement de la présence des touristes. C’est vraiment très impressionnant de voir autant d’oiseaux sur un si petit espace.

Le lendemain, nous avons été voir un bioparc sur la faune et la flore gaspésienne. Il n’y avait rien de particulièrement bio et nous avons été déçus de nous retrouver des un zoo avec des cages toutes petites. Il faut le dire : on s’est fait avoir comme des touristes !

Puis nous sommes allés voir un site classé par l’Unesco à Miguasha, c’est une falaise dans laquelle énormément de fossiles d’animaux d’il y a 350 000 ans ont été retrouvés dans un très bel état de conservation. Nous ne sommes pas fan des cailloux, mais la visite était bien et la promenade aussi !!

Notre dernière nuit en Gaspésie s’est passée dans l’auberge de jeunesse du château de Bahia. Le châtelain a décidé lui-même de construire son château en bois au Québec il y a trente ans. La construction à duré 18 ans. Aujourd’hui, Hervé, le lorrain qui nous a accueilli à l’auberge, a pris la relève pour construire un autre château juste à côté. On n’a pas dormi dans le château car le dortoir était moins cher, mais nous l’avons visité : ca nous a beaucoup fait penser au château des playmobil !!

En tout nous avons passé 9 belles journées en Gaspésie, c’est un très beau début pour notre voyage !

Percé & l'île Bonaventure

11 reflexions sur “Road trip en Gaspésie – partie 3

  1. MamanCaribou

    Toutes vos photos et tous vos commentaires donnent vraiment envie ! J’ai hâte d’y être ! Très sympa la soirée hier, si vous restez encore quelques jours on pourrais se refaire un truc? Bonne continuation. Marion, Leny et Kéo

  2. cpartimonkiki Auteur de l'article

    @carole
    C’est ce qu’on nous a dit!! Et il faut attendre la fin de la saison pour savoir combien il y en a qui reviendront l’an prochain car les bébés ne sont pas encore nés, donc il ne vont pas les compter tout de suite mais en septembre!
    On a bien reçu le faire part, merci beaucoup!
    Gros bisous et remet toi bien!

  3. Cosneau

    Salut les voyageurs !
    On est impressionne par vos photos. Basile a beaucoup aime les ratons laveur et la loutre Elliot adore les fous de Bassan et l’anecdote avec Francois. il demande aussi vérification sur le nombre exact d’oiseaux sur place. Ciao mêla

  4. MamanCaribou

    Salut vous deux. J’espère que vous avez fait bonne route jusqu’à NY et que vous avez trouvé un hébergement ! C’était très sympa samedi soir. On a mis nos photos sur l’operationcaribou, on attend les vôtres. On est très content de vous avoir rencontré et on va continuer à vous suivre pendants toute cette année. Bisous à vous deux et à bientôt.
    Marion, Leny et Kéo

    1. cpartimonkiki Auteur de l'article

      Très beau gravatar! Bravo!!
      Nous aussi on est très content d’avoir passé pleins de bons moments avec vous, on se recroisera sûrement sur Nantes!!
      Bisous à vous 3

  5. Estelle

    @MamanCaribou
    Ah Ah ! Moi aussi j’ai crée mon gravatar !! Juste pour votre blog !
    Moi aussi je suis contente de vous avoir rencontré !! vous etes bien sympas ! C’té bin l’fun ! Bisous a vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *