Parcs nationaux américains – partie 1

Le premier parc que nous avons découvert est le Painted Desert and Petrified Forest. C’est un endroit magnifique dans lequel les couleurs du désert paraissent surréalistes tellement elles sont variées.

C’est absolument éblouissant de voir ces dunes roses, oranges, jaunes ou et rouges puis plus loin blanches, violettes ou bleutés.

En plus, en nous promenant parmi les dunes bleues, nous trouvions des pierres de bois pétrifiées très colorées qui semblaient échouées dans ce décor lunaire.

Le bois pétrifié est issue d’une forêt qui existait il y a des millions d’année (au tout début des dinosaures) et qui a été engloutie par l’eau. La boue formée autour des troncs d’arbres à empêcher l’oxygène de pénétré et donc le bois n’a pas pourri. A la place, l’eau et la boue on progressivement infiltré le bois, transportant avec elles différents minéraux issus des éruptions volcaniques. Ce sont ces minéraux qui donnent toutes ces couleurs aux troncs. Avec le temps, tout cela c’est solidifié et aujourd’hui, l’érosion a révélé ces pierres géantes et multicolores.

Nous avons vraiment adoré cet endroit mais nous y avons aussi compris a quel point le désert est aride : nous n’avions pas pris assez d’eau (une gourde et demie) et nous en avons souffert sur la fin du parcours.

Le soir nous sommes sur Flagstaff, c’est la première fois que nous passons 3 nuits de suite au même endroits. C’est donc le moment de sympathiser avec nos voisins de campings, qui sont très nombreux car le lundi c’est la fête nationale. Ils nous conseillent de nous rendre à Sedona : une ville très touristique à 1 heure de Flagstaff qui est entourée de montagnes rouges. C’est effectivement très joli et nous avons passé de bons moments là bas.

Nous avons juste eu le temps d’explorer les montagnes et la chapelle.

En restant un peu plus longtemps nous aurions pu découvrir tout le côté mystique et légendaire attaché à ses montagnes, bien que nous pensions que se soit un « attrape touriste » car d’après les publicités les montagnes soignent tous les maux possibles.

Le soir nous assistons au feu d’artifice du 4 juillet, l’ambiance est super sympa, chacun verra le spectacle assis dans le coffre de sa voiture garée dans un immense champ (y’a tout de même beaucoup de vent…). Les pétards sont hués ou applaudis en fonction de leur beauté et le spectacle dure tout de même 45 min. A la sortie c’est la cohue, tout le monde coupe à travers champ avec son gros 4×4, et nous, nous retrouvons coincé avec la néon !!

Après Flagstaff, nous partons en direction du Grand Canyon. Avant d’avoir vu quoi que ce soit, nous sommes très déçus par l’accueil du parc, il y a énormément de monde, on demande des renseignement sur les randos, on nous propose que la route panoramique, comme nous avons le pass annuel pour les parc, on rechigne à nous donner une carte, les cars de touristes arrivent en nombre… c’est vraiment pas terrible. On finit par aller comme tout le monde sur la route panoramique qui est en effet très jolie. Le soir, une ranger nous propose de venir à la veillée qu’elle organise sur Lord Powell, jusqu’ici tout ce que nous savons de lui est qu’il a donné son nom à « Grand Canyon ». Nous apprenons donc que c’est lui le premier à décider d’explorer le canyon du colorado, jusqu’ici inconnu. Il est vétéran de la guerre et y a perdu son bras gauche, mais rien ne l’arrête. Il enrôle 8 hommes qui ont soif d’aventure ; ceux ci ne seront pas déçu, les premiers rapides cassent un des 4 navires, des vivres sont perdues dans d’autres tourbillons, un d’entre eux meurt noyé… Jusqu’au jour ou ils doivent passer les rapides les plus importants qu’ils ont jamais vu : c’est le dilemme ! Soit ils abandonnent et remontent tout le canyon dans le lequel ils se trouvent, soient ils tentent de passer par la rivière. Les trois qui choisissent de ne pas poursuivre ne seront jamais retrouvé, les autres finiront le périple quelques jours après. Chouette histoire non ?!

Le lendemain matin, nous nous levons à 5h pour assisté au levé du soleil. C’est ce que nous avons préféré au Grand Canyon.

Et en rentrant à la tente nous croisons un groupe de cerf (avec 2 biches) !! C’était génial !

Grand Canyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *