On a vidé la banque à Las Vegas

Nous arrivons à Las Vegas bien fatigués de notre tour dans les parcs nationaux et complètement écrasés par une chaleur assommante. Il faut dire que la ville est vraiment en plein milieu du désert et toute entourée de montagnes : parfait pour la pollution! De toute façon, on a mis de côté nos considérations écolo pour 3 jours : il faut s’adapter à chaque destination!!

Nous cherchons donc un hôtel, Charline, insouciante, pense au lit King Size, François, plus réaliste, cherche un prix raisonnable. Après plusieurs essais, il s’avère que l’insouciance à plus sa place à Las Vegas que la raison!! La facture est salée mais la chambre est confortable, non fumeur et nous allons pouvoir profiter de la baignoire pour faire la lessive. Nous dormons au New York New York alors que nous n’avions pas dormi à New York même!

On visite notre hôtel mais tous sont agencés sur le même principe : au rez de chaussé le casino, les bars, les restaurants, les boutiques et la piscine; le second c’est plutôt spa et détente mais il peut y avoir aussi des boutiques et les étages suivants comprennent les chambres. La plupart ont aussi une salle de spectacle pour le Cirque du Soleil et une chapelle de mariage (mais ca on a pas vu!!). C’est la course au plus bel hôtel, le Paris Paris a même sa Tour Eiffel avec un restaurant au premier étage :

Donc en premier lieu, il y a la facture de l’hôtel, puis l’envie de voir un spectacle du cirque du soleil: ce qui fait 2 grosses dépenses d’un coup.

Nous avons adoré le spectacle, les acrobates sont incroyables, le décor et la musique sont magnifiques… je pense qu’il n’y pas suffisamment d’adjectifs pour décrire un tel show : c’est du cirque dans une histoire poétique et humoristique et le mélange est époustouflant!

Ensuite, il y a un week end prolongé en France, ce qui empêche les virements bancaires de passer dans les délais attendus. Puis la carte bancaire qui dit : « il n’y a plus de sous sur le compte » et nous qui traduisons: le temps que notre virement soit effectif, on a 150$ pour 2 jours à Las Vegas et un jour sur la route… c’est juste mais il faut que ça le fasse! Alors chercher un supermarché au milieu des hôtels et des casinos et on a profité des autres spectacles gratuits:

Les mariés et leurs mises en scène pour ce faire prendre en photo:

Les sosies plus vrais que nature:

Les hôtels, les restaurant et les magasins hors du commun:

Pour François, les danseuses en bikinis:

Et les fontaines du Bellagio :

 

Nous avons donc réussi à tenir le budget mais nous sommes repartis de Las Vegas avec seulement 15$ en poche. Nous avons donc roulé, par chance les stations essences on accepté la carte de secours (celle du LCL) car ils utilisent la bande magnétique : c’est une solution délicate car, bien que nous l’utilisions fréquemment, nous sommes incapables de nous rappeler du code de la carte à puce (pas de retrait possible) et les frais sont bien plus élevés. Mais bon, sur le parcours il y a la traversée de Death Valley, et comme son nom l’indique : il n’y a rien donc il n’est pas question de tomber en panne d’essence !

Nous n’avions jamais eu aussi chaud qu’à Death Valley : il y a très peu d’ombre, le vent brulant est insupportable et toi-même tu as l’impression de t’assécher sur place. En plus, le centre pour les touristes est en travaux donc il n’y a qu’un algeco avec la clim. Il y a presque que des touristes européens car les américains savent que la saison chaude est insoutenable. Comme il est déconseillé de faire le trajet dans une voiture qui n’a pas la clim, nous choisissons d’attendre et de partir de la vallée que vers 19h. Nous assistons donc au coucher du soleil, c’est très joli…

Puis, vers 22h, nous trouvons enfin un camping! Il faut payer 20$ directement dans l’enveloppe pour  pouvoir rentré, c’est écrit 3 fois en rouge sur le tableau que si on ne paye pas on sera réveillé pendant la ronde de nuit… on passe dix minutes à se demander si on entendra avec les boules quiès ou si on dort dans la voiture… Puis l’idée lumineuse arrive (on est un peu lent !!), nous sommes lundi 22h en Californie… il est donc mardi 8h pour notre banquier français, le virement doit être passé et nous allons pouvoir retirer.

Effectivement, 100$ sortent de la machine et nous passons une nuit bien tranquille !!

Las Vegas

Une réflexion au sujet de “On a vidé la banque à Las Vegas

  1. Valérie

    Las Vegas où la démesure! Mais que ça impressionne même sur photo alors en réalité j’ose même pas y penser…
    ça donne très envie de s’y rendre! Vous avez tenté un des casino?

    Death Valley, un de mes rêve! Ooooh que je vous envie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *