A l’aventure…

Petit historique du projet:

2010 commence avec un nouveau job pour Charline dans lequel elle ne se sent pas très bien et un objectif de taille pour François : avoir son diplôme d’ingénieur du CNAM. Le let motiv étant « ensuite on pourra quitter Paris ».

Partir de Paris dans un an, c’est bien… mais au jour le jour ; ce n’est pas transcendant et ça n’aide pas Charline à supporter les allers-retours interminables dans le RER B. Elle s’imagine facilement tout quitter pour partir très très loin…

Le 27 janvier 2010, c’est les 23 ans de Stef, la cousine de Charline. L’occasion d’envoyer un mail à François pour lui rappeler l’événement et lui glisser de façon très anodine : « Tu veux pas partir faire le tour du monde avec moi? Ce serait un projet qui me motiverai bien plus! » et François répond « Coucou bébé ! Ok pour le tour du monde. On part quand ? »

Le 14 février, c’est la St Valentin, le moment de s’offrir des cadeaux : pour nous une carte du monde à accrocher en face de notre lit et le guide des 1000 lieux à voir dans le monde.

On commence doucement à réfléchir aux pays qui nous plairaient et on en plaisante beaucoup de cette idée de partir un an qui nous parait un peu utopique.

C’était notre secret, fallait pas le dire au cas ou on ne le ferai pas! Et puis, fin mars, lors d’une soirée sympathique entre copine, Charline interroge Pauline et Claire (ses amies qui lui manquent trop depuis qu’elle vit à Paris) pour avoir leur avis sur le sujet: « oui, y’a pas de problème, on vous voit bien faire ça! ». Trop contente d’être encouragée et pas du tout prise pour une folle, je commence à m’y voir déjà et à élaborer le projet.

La période de recherche de blogs d’autres voyageurs et d’informations concrètes commence, on se rend compte qu’on a du boulot et qu’il faut s’y mettre car c’est une sacrée organisation. On tâtonne sur l’itinéraire, on ralenti grandement les dépenses pour mettre des sous de côté et on en parle dans le plus grand secret aux gens qui nous entoure au quotidien. Hélène, la collègue de Charline, Florian, celui de François, Xavier, le frère de François… Tous sont enthousiastes et nous félicitent pour le projet. C’est très encourageant.

Au mois d’août, le moment de le dire aux parents est venu… l’itinéraire est bouclé, le budget ficelé, les arguments sur la sécurité dans les pays visités sont révisés et les noms des vaccins appris par cœur pour pouvoir répondre à toutes les questions éventuelles. Pour François, pas de problème, ses parents ne sont pas inquiets pour nous et nous encouragent dans ce projet, ils en sont ravis pour nous!!

Pour Charline, c’est pas trop pareil au début. Le soir ou elle l’annonce à sa maman. C’est la grande surprise! Je pense qu’elle a d’abord voulu nous remettre les pieds sur terre: « Vous allez tout de même pas quitter 2 CDI en pleine crise économique pour allez faire du tourisme à droite à gauche dans des pays dangereux ». Mais, la nuit portant conseil, le lendemain matin, ca va mieux.  Le papa de Charline relativise beaucoup plus facilement; « Vous avez raison de faire ça tant que vous êtes jeunes » « Merci papa ».

Et petit à petit toute la famille l’apprend et nous encourage.

Il reste les copains!!

On organise donc une soirée Secret Story à chez nous: chacun vient avec un secret à trouver et des idées sur le notre. Charline est enceinte, forcément, ca peut être que ça! ou, à la rigueur, on déménage près d’Angers ou Nantes!!! (en fait, c’est Carole qui est enceinte, et c’est Charline qui l’a deviné!). Mais non, ON PART FAIRE LE TOUR DU MONDE!!! On les a bien eus, ils avaient pas du tout deviné!! Et on a bien fait la fête!

Ce week end était aussi l’occasion de faire choisir aux copains, les défis, un par pays, et le nom du blog (cf onglet défis).

Ensuite, nous avons pris contact avec Travel Nation et payé nos billets.

Le Bon Coin nous a permis d’acheter des guides touristiques pas cher à des voyageurs.

Kiki est arrivé à la maison à l’anniversaire de François, non sans mal!!

La caméra, dernier lourd investissement technologique a été offerte à Charline pour son anniversaire.

Le Père Noël nous a aider à étoffer notre liste de matériel.

Et Décathlon, suite à un mail de Charline, nous aide à financer les achats de matériel les plus important pour notre voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *